Depuis le premier jour, Debout La France Morbihan par son secrétaire départemental David Cabas soutient les salariés de BIC Vannes.

Nous ne pouvons pas en dire autant des élus La République en Marche (LREM), Les Républicains (LR), Parti Socialiste (PS), Ecologistes et Parti Communiste (PC). Derrières les discours de façade, il n’y a aucun acte politique, aucune volonté pour développer l’industrie en France, le « Fabriqué en France ».

Tous ces partis qui sont au pouvoir depuis plus de 40 ans ont capitulé face à la mondialisation sauvage et dérégulée. C’est la raison pour laquelle ils ne font que de la figuration lorsqu’une usine est délocalisée. Plus grave encore, ces partis accélèrent la désindustrialisation et la perte du savoir- faire français en bradant nos fleurons industriels (Arcelor, Alstom, etc.). Cette politique suicidaire est exacerbée par M. Macron.

Les conséquences de la politique desdits partis sont un tsunami économique, social et environnemental.

  1. économique: elle creuse le déficit commercial français, accroît la concurrence déloyale entre les produits fabriqués en France et ceux importés, conduisant au dépôt de bilan d’un nombre croissant de sociétés françaises
  2. social: elle accélère le chômage de masse (env. 10%), la déclassement social de la population, la désertification de nos campagnes où se trouvaient de nombreuses usines, et augmente le nombre de français vivant sous le seuil de pauvreté (env. 14%). De plus, la plupart des produits importés ne respectent pas les normes françaises de sécurité, ce qui engendre un coût sociétal considérable de par le nombre d’accidents provoqués par lesdits produits (ex. creuse le déficit de la sécurité sociale).
  3. environnemental: le transport des produits aux 4 coins de la planète par des supertankers qui polluent autant que des millions d’automobiles accélère le réchauffement climatique, détériore l’écosystème des pays dans lesquels les usines sont délocalisées car le niveau de la réglementation de protection environnementale est soit inexistante soit bien inférieure à celle de la France.

Debout La France fait 25 propositions concrètes pour réorienter la politique industrielle française par un patriotisme économique.

Lesdites propositions permettront de ré-industraliser la France, créer des emplois, protéger l’environnement et re-dynamiser le monde rural.

Parmi les 25 propositions, nous pouvons citer:

Lutter contre la concurrence déloyale

  • inciter les consommateurs à acheter « fabriqué en France » par l’étiquetage obligatoire du pays d’origine de chaque produit
  • créer 600 000 emplois en supprimant la directive européenne des travailleurs détachés
  • contrôler systématiquement les importations de tous les produits et interdire ceux qui ne respectent pas nos normes environnementales, sociales et de sécurité

Soutenir les entreprises qui investissent en France

  • concentrer des baisses de charges durables sur les entreprises exposées à la concurrence internationale
  • 75% de la commande publique pour les produits fabriqués en France
  • Baisser de moitié le taux d’impôt sur les sociétés (IS) pour les bénéfices réinvestis sur le sol français
  • créer un fonds d’aide à la relocalisation

Maintenir les centres de décisions en France

Préparer les réussites industrielles et scientifiques de demain

Créer un écosystème favorable aux entreprises

David CABAS

Secrétaire départemental du Morbihan